20

Comment devenir plus souple rapidement: 3 techniques fondamentales

La séance d’étirements est un élément essentiel de la séance d’entraînement, en fait cela en fait partie intégrante ! Ci dessous tu peux directement télécharger le Guide des Étirements contenant plus de 20 étirements différents.

 

Technique n°1 pour devenir plus souple rapidement: l’étirement passif

Alors l’étirement passif est l’étirement le plus facile à mettre en place et je vous invite à commencer par celui-là.

Le déroulement est on ne peut plus simple: il suffit de prendre la posture d’étirement et la maintenir un certains laps de temps. En l’occurrence entre 20 et 60 secondes.

Assurez-vous de respecter quelques petits détails qui amélioreront grandement vos gains de souplesse:

  1. toujours rentrer dans l’étirement sur l’expiration
  2. toujours rentrer dans l’étirement lentement pour ne pas déclencher le réflexe myotatique
  3. être attentif aux sensations, évitez d’écouter de la musique ou de penser à autre chose

Répétez cet exercice 3 à 5 fois pour améliorer les résultats.

Technique n°2 pour devenir plus souple rapidement: le contracter – relâcher – étirer

Attention: on rentre ici dans les techniques un peu plus complexes. Soyez prudent. Mais sachez qu’avec cette technique, devenir plus souple ne vous paraîtra plus impossible.

Référez-vous à la vidéo pour bien comprendre ce qu’il se passe au niveau physiologique.

Son nom correspond exactement au déroulement de l’exercice. Nous allons donc successivement passer par 3 phases:

  1.  la phase de contraction: 5 à 8 secondes
  2.  la phase de relâchement : 2 à 3 secondes
  3.  la phase d’étirement: 5 à 8 secondes

Ces 3 phases représentent 1 répétition. Il va falloir débuter les répétitions suivantes depuis l’étirement précédent. Je ne sais pas si je suis très clair mais, en gros, il ne faut pas se redresser. 🙂

3 à 5 répétitions devraient suffire.

Technique n°3 pour devenir plus souple rapidement: Méthode CRAC

C’est un contracter – relâcher – étirer auquel on ajoute une contraction du muscle antagoniste qui permettre l’inhibition du muscle à étirer.

Alors là attention, c’est du lourd de lourd ! Tu veux devenir encore plus souple ? Bon ben là faut pratiquer assidûment cet exercice.

La procédure est exactement la même que pour la technique précédente mais voilà le petit détail en plus:

il faut contracter le muscle antagoniste PENDANT l’étirement du muscle choisi !

Tous les muscles ne se prêtent pas à cette technique, ce n’est pas forcément évident non plus pour tout le monde. Pratiquez-la sur les fléchisseurs et extenseurs. Il sera très dur de faire ceci sur des muscles rotateurs.

 

Voilà ! Devenir plus souple rapidement n’a plus de secrets pour vous ! Fabriquez-vous vos séances et pratiquez régulièrement ces 3 techniques. Et d’ailleurs pratiquez-les dans l’ordre dans lequel je vous les ai présentées.

  • Ludo dit :

    Salut à tous,

    je suis nouveau sur le site et comme on te l’a déjà dis David, il est top.
    C’est vrai que beaucoup d’info circule sur le net et on ne sais lesquels choisir, de plus des explications ou il faut quasi être ingénieur pour les comprendre.
    Je suis donc ravi d’avoir trouver ton site pour pouvoir me reconcilier avec le sport

    à bientôt

  • Olivier dit :

    Merci beaucoup pour cette vidéo ainsi que pour le guide.
    Ayant un gros volume d’entrainement, je ne prends pas le temps de faire mes étirements.

    Je vais essayer de m’y tenir cette fois!

  • Thomas dit :

    Salut David,

    Je suis depuis peu tes vidéos qui sont vraiment très intéressantes! Je suis étudiant en Sciences du sport à l’université en Suisse et dans ta vidéo, tu m’as permis d’illustrer une situation réelle (et non en schéma^^) la méthode CRAC! Et je t’en remercie parce que j’avais parfois de la peine à me l’imaginer.

    Sinon tu expliques très clairement et le livre j’ai utilisé le même pour mes révisions, très bon livre 😉

    Je mets juste un point d’interrogation sur la fin de ta vidéo où tu dis que tout le monde peut devenir extrêmement souple. J’ai appris justement à l’uni qu’il y a beaucoup de facteurs limitants l’entrainement de la souplesse comme par exemple des limites anatomiques déterminées génétiquement comme la mobilité articulaire qui n’est peut être que faiblement améliorée, mais encore le sexe de la personne, l’âge (diminue dans le temps), etc. Qu’en penses-tu?

    Et dernière question, un coach m’a dit une fois qu’il fallait garder une certaine rigidité quand on pratique des sports explosifs (je fais du basket), tu conseillerais quel niveau de souplesse?

    En tout cas merci pour tes vidéos et continue comme ça!

    Salutations

    • David dit :

      Salut Thomas,

      Pour ce qui est des articulations, effectivement, on ne peut pas y faire grand-chose: le grand écart facial est impossible à obtenir pour certaines personnes dû à la forme de leur bassin par exemple.

      Sinon je suis intimement persuadé que si l’on s’exerce régulièrement alors les muscles et les tendons s’adapteront indépendamment de l’âge, du sexe,.. La différence est, pour moi, la rapidité avec laquelle les progrès se feront. Le grand écart à 80 balais n’est peut-être pas possible mais la personne y gagnera de la souplesse, c’est sûr.

      Au niveau de la rigidité pour l’explosivité, je ne suis pas certains. L’explosivité est essentiellement un facteur nerveux: la faculté de mobiliser un maximum de fibres très rapidement à un instant précis. Ça se travail spécifiquement. Pour le minimum de souplesse, je dirais que pouvoir toucher ses pieds en gardant les jambes tendues c’est un minimum vital. 🙂

      • Thomas dit :

        Re!

        Merci pour tes réponses, je te rejoins sur le fait qu’on puisse quand même l’améliorer malgré quelques limites anatomiques. Et après tout, comme tu le dis se toucher les pieds jambes tendues est le minimum vital. On n’a pas besoin de tous faire le grand écart et être trop souple est aussi un risque comme être trop raide, il faut trouver le bon équilibre!

        Et ouf j’y suis on minimum vital! Mais j’ai du la travailler parce que j’y étais pas y’a quelques années…!

        Encore merci d’avoir pris le temps de me répondre

        Salutations

  • Charles-Antoine dit :

    Salut David,
    Est-il conseillé de faire des étirements après un training ?
    Sinon pas mal le bêtisier !

    • David dit :

      Salut Charles,

      alors oui je te conseille de faire des étirements après les trainings.. 🙂

  • ossam dit :

    bonjour je voudrez savoir a quelle age je dois commencé ton entraînement. J’ai 10 ans je peu suivre tes entrainement

    • David dit :

      Salut Ossam, oui tu peux mais commence doucement..

  • Stacy dit :

    Hello, je suis en train de suivre tes trainings, ils sont top!!!
    Quand vas-tu faire de nouvelles vidéos (training, conseils…) ?
    Merci & bonne journée !

    • David dit :

      Franchement j’ai vraiment pas 1 minute ! Si tout va bien je pourrai en envoyer une ou deux avant fin juin mais c’est vraiment à partir de juillet/août que je pourrais reprendre à temps plein.

      • Stacy dit :

        Merci d’avoir prit le temps de me répondre! Je comprend, le boulot c’est le boulot!!
        Bon je vais essayer de tenir et de m’occuper jusqu’à cet été avec tes tranings & challenges 😉 ça devrait le faire!
        Bonne journée!

  • Loris dit :

    Comme d’habitude la vidéo est sympa, et la fin est encore mieux ^^.

    Les étirements marchent-ils encore mieux avec ou sans les moustiques ? lol

  • Jeg dit :

    Très bon tutoriel comme d’habitude… et merci aux moustiques, y’a une justice!
    Pour construire une séance, les exos du guide des étirements sont-ils suffisants? Peut-être un jour des training d’équipements, ça serait nickel.
    Garde le rythme!
    Net.

    • David dit :

      Salut Jeg,

      le guide des étirements est juste une introduction. Tu peux démarrer avec mais tu seras vite limité. Je pense à faire des vidéos pour donner des exemples mais tjrs le problème du temps.. 🙂

      • natou dit :

        Oui ça serait vraiment cool des trainings d’étirement !
        J’aimerais gagner en souplesse sur le dos (lombaires) et épaules (je danse pas mal, et ma raideur dans ces zones m’handicape).
        Le « guide des étirements » peut être une bonne source d’inspiration sinon… mais pour savoir quel muscle contracter, comment contracter tel ou tel muscle, etc… c’est pas évident.

  • Dan dit :

    Salut David,
    tu vois…si tu habitais un pays …normal…avec moins de soleil…tu n’aurais pas tous ces problèmes avec des bestioles ! Comment ça c’est de la jalousie de ne pas habiter au soleil ? Non…enfin…peut être un peu…
    Plus sérieusement. Tu as réussi, avec cette vidéo, à expliquer différentes méthodes sans rentrer dans trop d’explications mais tout en donnant les infos nécessaires. Vidéo sympa, donc…
    Salutations
    Dan

  • melvin dit :

    Vers 4 minutes on entend ton petit bibi c’est trop mignon 🙂
    Sinon vidéo toujours au top, conseils intéressants et toujours cette dénonciation des idées reçus par la télé et le système propagandiste qui nous gouverne tout ça pour qu’on consomme plus c’est bon ça continu à propager LA vérité David 😉

    • David dit :

      Oui on l’entend bien la chouineuse ! 🙂

  • Samouraï dit :

    Merci pour ta vidéo qui m’apporte énormément comme d’habitude 😉 Continue comme ça 😉 Et ma partie préférée? les bonus!! ^^ Hélicoptère! ^^

  • >